Tellement Vrai

tellement_vrai2

Ecriture Collective

Jeu : Valentin Fruitier, Manon Joveneau

Mise en scène : Benoit Peillon

Création lumière : Hervé Coudert

Création sonore : Lucas Rodriguez

Création scénographique : Laetitia Courset

Administratrice de production : Laurie Bardet

Création Avril 2016 à Anis Gras, le lieu de l’autre

Avec le soutien de la ville de Paris, de la ville d’Arcueil, d’Anis Gras le lieu de l’autre, du Théatre du Rond Point, et du CFA d’Asnieres sur Seine.

 

titre résumé

Tellement Vrai nous plonge dans l’intimité d’un couple. Chaque soir, ce couple s’enferme dans leur cuisine pour s’évader par le jeu. A travers des scènes de fiction, ils vont s’imaginer puissants, vengés, riches, loin… Ils incarnent leur fantasmes pour fuir le réel. Mais à force de jouer, les frontières se troublent et les espaces se confondent. La fiction est devenue une réalité dont il est difficile de se défaire et à laquelle on finit par croire …

Le doute devient permanent, ils sont coincés dans ce creux de l’inconnu, entre le vrai et le faux. 

Où est le faux dans ce qu’ils sont ? Où est le vrai dans ce qu’ils font ?

Nous essayons dans cette écriture à troix voix, et trois mains, d’inventer au plateau une forme de tragi-comédie moderne, un mélange de provocation, d’humour et de poésie, mais aussi de cruauté et de compassion pour le genre humain.

titre note d'intention

Régulièrement, il m’arrive de mettre en doute la vie dans laquelle je m’inscris.

Suis-je vraiment là, ou bien en train de rêver ? Parfois, les choses sont tellement étranges ou invraisemblables qu’elles ne me semblent plus réelles.

C’est cette sensibilité là qui m’a amené à explorer le jeu du vrai et du faux dans Tellement Vrai.

A l’heure des réseaux sociaux, de la télé-réalité, de la théorie du complot, d’un univers médiatique focalisé sur le buzz plutôt que sur l’essentiel … la mise en scène et la scénarisation de la réalité sont devenus habituelles et me font penser que l’accès à une vérité est devenue quasi impossible. Le doute est permanent.

Je suis également fasciné par la capacité de certains à mettre en scène leur propre vie. Un moyen de se définir ou de fuir une réalité qui n’est pas à la hauteur ?

Dans cette course au bonheur imposé, le faux devient une réalité à laquelle il est difficile d’échapper. Comme si on ne pouvait plus dissocier le masque du vrai visage.

J’essaye, dans mon travail, de mettre en évidence du naturel, de la simplicité, des fragilités, de la médiocrité aussi, dans les personnages que je mets en scène.

Au final, je crois que c’est la réalité dans son ensemble qui me touche, le masque et ce qu’il y a derrière, que l’on devine ou discerne, comme par transparence, lorsque le théâtre parvient à agir comme un filtre, un révélateur.

Benoit Peillon, metteur en scene

Pour télécharger : Dossier de presse Tellement Vrai

 

Extraits videos de Tellement Vrai :